L'Église Saint Étienne

Au Ve siècle, à la suite du saccage de Langres, siège épiscopal, Dijon accueille un groupe cathédral, dont l'église Saint-Étienne établie sur les fondations du rempart gallo-romain.

Au XIIe siècle, Saint-Étienne devient une abbaye, importante et riche, qui suit la règle de Saint-Augustin. L'église sera plusieurs fois reconstruite au cours des siècles.

Après avoir été un temps cathédrale (entre 1731 et 1789), l'église Saint-Étienne est désaffectée en 1792. Halle de blés puis bâtiment municipal, elle abrite la bourse du commerce (1896) devenue chambre du commerce et d'industrie jusqu'en 2008.

En 2009, l'édifice devient la Nef, regroupant le pôle documentaire, la conservation, le service des publics, l'administration du musée des Beaux-Arts, la Société des Amis des Musées de Dijon ainsi que la bibliothèque municipale.

En 2016, elle abrite la direction des musées et du patrimoine, la Société des Amis des Musées de Dijon ainsi que la bibliothèque municipale.

 

À télécharger

 

En savoir plus sur l'histoire de l'église Saint-Étienne